Accueil > Création d’une tâche d’import des immobilisations

 Afin de nous différencier de la concurrence sur le plan ergonomique et fonctionnel, nous avons intégré au sein de Gestimum un module immobilisation dans notre gestion comptable ce qui a permis une connexion directe entre les écritures comptables et les actifs immobilisés.

De cette manière, l’ERP est donc capable de détecter à la saisie manuelle d’une écriture comptable, quand il s’agit d’une immobilisation, et va proposer à l’utilisateur d’en effectuer la création dans le module immobilisations.

Sur le plan technique, nous souhaitions permettre l’intégration d’une immobilisation en provenance d’une application tierce (Exemple : GPAO) vers Gestimum Comptabilité.

Le développement de la tâche d’import des immobilisations intervient notamment dans le cadre du concept comptable de « livraison à soi-même », afin de mieux répondre aux besoins de nos clients et de se différencier de nos concurrents.

Ceci permet, par exemple, d’automatiser des flux de type livraison à soi-même, ou même l’acquisition de biens immobilisés gérés dans une solution tierce. On va créer l’actif immobilisé dans le module immobilisation qui va ensuite, générer les écritures comptables associées.

La requête va pouvoir être programmée directement dans un « bouton » de la solution tierce et permettre à l’utilisateur en un seul clic, depuis son environnement de travail, de créer le bien à immobiliser dans le module immobilisations de Gestimum Gestion Comptable. Il s’agit d’une requête de type http utilisant internet pour une interaction directe avec l’ERP. L’application n’est alors pas obligatoirement installée sur le même environnement que l’ERP.

Lorsqu’un appel au Webservice de Gestimum est effectué, il adresse un message en retour à l’application tierce, lui permettant de savoir si tout s’est bien déroulé ou non.

Ensuite il indique les étapes réalisées pour transmettre le message. 

Suivant les développements opérés dans les applications tierces, certaines peuvent intercepter ce message et l’afficher dans leur propre environnement pour informer l’utilisateur sans qu’il n’ait à ouvrir Gestimum ERP.

Afin de s’assurer que les intégrations de données du webservice soient au moins aussi performantes que les fonctionnalités d’import disponibles depuis l’ERP à l’aide d’un fichier plat de type texte, nous avons d’abord défini la liste des champs que nous souhaitions rendre disponibles dans ce flux en y déclarant les champs obligatoires et les non obligatoires.