BLOG / PME
PME -

Transformation numérique, quels sont les freins des PME ?

Transformation numérique : quels sont les freins des PME ?

Plus les entreprises sont petites, moins elles sont digitalisées. Pendant ce temps là, les PME des autres pays européens adoptent les nouveaux outils numériques et prennent de l’avance.

Beaucoup de PME, parce qu’elles sont de petite taille, ou sur une activité peu concurrencée ou encore avec un potentiel de développement limité ne se sentent pas concernées par le numérique. Pire elles peuvent même se sentir protégé de cette révolution pourtant omniprésente.

Il ne faut pas croire que le numérique se limite à Google, Twitter ou encore Amazon, c’est aussi l’affaire de la PME qui se trouve au fin fond de la creuse. Plus qu’une opportunité, la transformation numérique doit devenir une obligation aux yeux des dirigeants.

Pourquoi ne se précipitent-elles pas pour effectuer leur mutation ? Quels sont leurs freins ?

Manque de budget

Le premier frein énoncé est le manque de ressources financières. La transformation numérique signifie investir dans la mise en place de nouveaux outils (solutions collaboratives, logiciels de gestion, e-commerce, big data…), recruter de nouveaux profils de collaborateurs, revoir les méthodes de travail, les process …

Tout cela va nécessiter une réorganisation des méthodes de travail, des formations et donc induire une baisse de productivité sur le court terme qui peut vite devenir problématique pour les PME qui pour certaines ont déjà des difficultés à boucler les fins de mois.

L’engagement dans la transformation numérique est d’autant plus compliqué que le retour sur investissement semble difficilement mesurable.

Manque de conviction

Beaucoup de dirigeants ne sont pas convaincus de la nécessité de prendre ce virage numérique et on peut le comprendre. En effet, ça fait des années que ça fonctionne très bien comme ça, ils ne voient pas pourquoi ils devraient remettre en cause tout leur mode de fonctionnement et changer leurs habitudes.

D’autres entreprises limitent leurs champs de vision à leur activité ou encore à leur zone géographique et ne réalisent pas qu’elles font partie d’un écosystème en pleine mutation. Si elles ne prennent pas le train en marche elles ne pourront pas survivre.

Refuser de prendre ce virage c’est oublier que de nombreux domaines d’activités qui ne se sentaient pas concernés par le phénomène numérique se sont retrouver ubérisés ou même pulvérisés par des entreprises plus agiles en rupture avec les modèles économiques traditionnels.

Faire le choix de la transformation numérique c’est accepter de sortir de sa zone de confort pour s’engager dans l’inconnu. Pour des dirigeants de PME, cela peut paraître effrayant surtout s’ils ne sont pas convaincus des avantages que ce changement peut leur apporter.

Ces opportunités sont pourtant réelles comme le gain de temps, l’augmentation de leur chiffres d’affaires, la diminution de leurs coûts de revient, une meilleure productivité mais aussi et surtout la possibilité de répondre de façon plus rapide et plus pertinente aux besoins clients d’aujourd’hui et surtout d’anticiper les attentes de demain.

Manque de temps 

Pour les PME, chaque seconde est comptée, les dirigeants se focalisent sur la trésorerie, sont accaparés par les lourdeurs administratives, doivent jongler avec les retards de paiements de leurs clients, s’assurer de la mise en conformité de leur société vis-à-vis des nouvelles règlementations, gérer les aléas du quotidien qui ont un impact direct sur le business à court terme et donc sur la pérennité de leur entreprise à long terme..

Comment imaginer dans ces conditions dégager du temps pour mettre en place un nouveau business modèle qui remettra en cause toute une organisation maitrisée par tous ?

Manque de compétences numériques

Les PME ne disposent pas forcément des compétences en interne pour traiter de tous les aspects techniques et informatiques d’une telle transformation. Cette dernière nécessite d’établir une réelle stratégie de mutation qui se fera de façon progressive avec l’aide d’opérateurs qualifiés dans le choix des solutions logicielles, des installations techniques,des mesures de confidentialité, mise à jour conformité, le respect des normes de sécurité ou encore des contraintes juridiques.

Quel que soit votre secteur d’activité ou votre niveau de maturité, il faut voir cette transformation numérique comme une réelle opportunité de réorganiser votre métier et de mettre en place des changements profonds dans la façon de piloter votre entreprise pour gagner en productivité.

Certes vous n’avez pas les ressources financières, techniques ou encore humaines des grandes entreprises, ce n’est pas pour autant que vous ne pourrez pas mener votre propre révolution numérique. La digitalisation de votre PME doit se faire étape par étape, à votre rythme, avec vos moyens en prenant soin de bien identifier vos forces et faiblesses afin de mener ce projet à son terme.

Commenter cet article