BLOG / ERP
ERP -

Quelle est la définition d'un ERP (ou PGI) ?

Définition ERP

Le terme ERP, de l’anglais Enterprise Resource Planning, est apparu au début des années 90. Il désignait un système d’information gérant l’ensemble des fonctions d’une entreprise : Achats, Ventes, Stocks, Production, Personnel.

L’ERP a succédé aux MRP (Manufacturing Resources Planning) des années 70, systèmes informatique de planification de la production. Alors que les MPR se concentraient sur la production, l’ERP est global en ce sens qu’il embrasse la totalité des processus opérationnels de l’entreprise.

PGI est la traduction en français du terme ERP qui est né aux Etats Unis. PGI est l’acronyme de Progiciel de Gestion Intégré.

L'ERP un logiciel indépendant de l'infrastructure matérielle

Le terme ERP désignait à l’origine le système d’information dans son ensemble, matériel et logiciel étant intimement liés et souvent commercialisés par les mêmes entreprises. Actuellement, le terme ERP désigne plus spécifiquement le progiciel de gestion de l’entreprise, indépendamment du matériel sur lequel il tourne.

 En effet, l’infrastructure matérielle (serveurs, PC, réseaux, Systèmes d’Exploitation) est aujourd’hui indépendante de l’infrastructure fonctionnelle composée des différents logiciels utilisés pour gérer l’entreprise. En conséquence, les constructeurs informatiques sont rarement éditeurs d’ERP.

Quel système d'exploitation choisir pour un ERP ?

C’est le Système d’Exploitation OS pour Operating System en anglais qui fait le lien entre l’infrastructure matérielle et le fonctionnel de l’entreprise (les logiciels). Le Système d’Exploitation met à la disposition des logiciels les ressources matérielles dont ils ont besoin pour fonctionner : microprocesseur, mémoire, écran, clavier, imprimantes, … Ainsi l’ERP comme tous les logiciels d’une entreprise s’installe sur un Système d’Exploitation.

A l’origine, les ERP fonctionnaient sur des systèmes d’information propriétaires (appartenant au constructeur, comme l’AS/400 d’IBM), puis sur des systèmes ouverts (non propriétaire des constructeurs) comme UNIX.

 Actuellement, les systèmes d’exploitation les plus répandus dans les entreprises sont Windows, de l’éditeur Microsoft®, MacOS de l'éditeur Apple et Linux. 

 

ERP : du développement spécifique au progiciel

Jusque dans les années 80, les entreprises avaient l’habitude de réaliser des développements sur mesure pour gérer leurs fonctions clés. L’ERP s’appuie sur une standardisation des processus de gestion, permettant la mutualisation de modules de gestion entre plusieurs entreprises.

Avec la généralisation des ERP, les entreprises sont ainsi passées du développement sur mesure à l’achat de licences progicielles. Ainsi l’ERP est un Progiciel, c’est-à-dire un produit logiciel. Le Progiciel étant développé simultanément pour plusieurs entreprises, les coûts de développement sont mutualisés et chaque entreprise bénéficie automatiquement des développements réalisés pour les autres utilisateurs.

 L’entreprise utilisatrice acquière une licence d’utilisation non exclusive, le logiciel n’étant pas spécifiquement développé pour elle, mais mis à disposition de plusieurs entreprises.

un ERP c'est avant tout une base de données unique

Ce qui caractérise et distingue l’ERP parmi les solutions de gestion c’est l’unicité de sa base de données et donc de chaque enregistrement, d’’où qu’il vienne dans l’entreprise. Cette base de données partagée garanti :

  • l’unicité des données enregistrées au sein de l’entreprise
  • la mise à jour en temps réel de ces données
  • la mise à disposition des données à tous les modules de l’ERP, c’est-à-dire à tous les utilisateurs de l’entreprises qui en ont l’utilité.

Cet apport majeur de l’ERP assure la cohérence des informations diffusées dans et hors de l’entreprise et permet un véritable travail collaboratif autour d’un référentiel commun vivant et partagé par tous les acteurs internes et externes de l’entreprise.

L'ERP pour quelles entreprises ?

L’entreprise allemande SAP® a fortement contribué dans les années 80 à diffuser l’ERP principalement au sein des grandes entreprises multinationales. L’ERP s’est ensuite diffusé dans l’ensemble du tissu industriel, notamment par le biais des sous-traitants des grands groupes.

EBP Informatique fut un pionnier en développant, dès la fin des années 90 un ERP dédié aux PME qui s’appellera Gestimum et donnera naissance à l’entreprise éponyme en 2004.

 Aujourd’hui, l’ERP s’est largement répandu au sein de l’ensemble des entreprises grandes et petites et constitue un critère de choix lors du renouvellement ou de l’évolution d’un système de gestion.

Commenter cet article